La intensidad energética global disminuye

Comparte este artículo con tus amigos:

L’intensité énergétique, quantité d’énergie nécessaire pour produire une unité de PIB, a diminué de 1,5% en moyenne dans le monde depuis 1990. Des disparités d’intensité énergétique très forte subsistent: elle est 25% plus faible que la moyenne mondiale pour le Japon, l’Europe Occidentale, l’Amérique Latine, et l’Asie du Sud, mais 40% supérieure pour l’Amérique du Nord et l’Océanie. La Chine, qui avait le niveau le plus élevé d’intensité énergétique en 1980, a vu son intensité énergétique baisser quatre fois plus vite que le reste du monde: elle se situe maintenant dans la moyenne mondiale. Telles sont quelques-unes des conclusions d’une étude sur les politiques énergétiques de 63 pays du monde entier menée par l’Ademe dans le cadre du Conseil mondial de l’énergie. L’étude “Politiques et indicateurs d’efficacité énergétique dans le Monde” évalue l’efficacité des diverses mesures de politique énergétique prises dans ces 63 pays.

Saber más:

- Página Web de ADEME, haga clic aquí.
- Petróleo y energía intensidad, la comparación de algunos países


los comentarios de Facebook

Dejar un comentario

Su dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos necesarios están marcados con *